Le plastique est partout dans notre quotidien. Vivre sans plastique relève de l’impossible même si ce dernier à très mauvaise presse en matière de recyclage. Mais comment reconnaitre le type de plastique sur les emballages ?

 

On constate qu’il envahit nos océans (voir l’article « Connaissez-vous le 7ème continent ? »), nos décharges et pollue notre air lors de sa combustion dans les incinérateurs.
De plus, son utilisation dans l’agroalimentaire et en cuisine serait dangereux pour notre santé ! (voir l’article « A revoir, le reportage d’Arte en 2010 : l’emballage qui tue »).

Il est un fait que nous ne pouvons nous passer d’emballage plastique mais il est de notre devoir de recycler ces mêmes emballages plastiques lorsque les possibilités s’offrent à nous.
De manière générale, la plupart des contenants en plastiques peuvent être recyclées mais il est bon de savoir à quelle sorte de plastique nous avons à faire quand nous achetons ou recyclons.
Pour cela, il faut traquer le logo figurant sur l’emballage lui-même que ce soit sur une bouteille, un flacon, une barquette alimentaire, etc.

Sur les emballages en plastique, figure un logo en triangle avec 3 flèches. Ce logo en triangle (cercle de möbius) indique que le produit est recyclable.
Le logo est généralement accompagné d’un chiffre qui correspond à un type de plastique.

Les symboles du recyclage sur les emballages plastiques

Le plastique Polyéthylène téréphtalate.
Le plastique Polyéthylène téréphtalate.

PET ou PETE – Polyéthylène téréphtalate

 

Le plastique polyéthylène haute densité.
Le plastique polyéthylène haute densité.

HDPE ou PE-HD = Polyéthylène haute densité

 

Le polychlorure de vinyle.
Le polychlorure de vinyle.

PVC = Polychlorure de vinyle

 

Le polyéthylène basse densité.
Le polyéthylène basse densité.

LPE ou PE-BD = Polyéthylène faible densité

 

Le polypropylène.
Le polypropylène.

PP = Polypropylène

 

Le polystyrène expansé.
Le polystyrène expansé.

PS = Polystyrène

 

Autres plastiques.
Autres plastiques.

Autres types de plastique = plastiques non répertoriés

En théorie, presque tous les plastiques sont recyclables. Cependant, en pratique, ne sont réellement recyclés que les n° 1 et 2 (PETE et HDPE) !

Les autres,  pour des raisons de coût (filière de tri coûteuses à mettre en place) finissent le plus souvent dans les incinérateurs! En gros, on estime que cela ne « vaut pas le coût » de les trier et de les recycler.

21 Commentaires

  1. Bonjour,
    Site intéressant et bien construit.
    Aujourd’hui, le bis phénol a est visé; peut-on avoir les abréviations de ce genre de produit?
    Merci.
    Roland Santacreu

  2. c’est intéressant, mais vous n’avez pas abordé le PVC qui composait les bouteilles d’eau avant le PET. Car avant les bouteilles d’eau était plus fragiles aussi et quand elles tombaient , cela cassait.
    les plastiques recyclables sont le n° 1 3 5 (PET ; PEHD ; PVC et les autres) mais il faudrait faire pression sur les industriels qui polluent pour notre bien…comme ils pensent.
    Pour qu’ils mettent en place des points de collectes partout en France avec Eco emballages et qu’ils doivent mettre à disposition du citoyen(comme des consignes du plastique..)
    Pendant ce temps là. Nous payons la taxe ECO sur nos produit de grande consommation qui est reversée, une partie aux entrepreneurs et une autre ECO-emballages (institutions publiques)pour améliorer leurs propres structures dans le cadre du développement durable (Pour eux!!..)
    Aucun citoyen ne se dit que tous ces déchets représente un capital de ressources auquel il a droit puisqu’il a participé à son volume final..

  3. bonjour
    les plastiques recyclables portant le logo 1-PET contiennent des phtalates connus pour être perturbateurs endocriniens.Alors d’accord ils sont facilement recyclés en pratique, mais nous utilisons des emballages nocifs pour notre santé. Je n’ai trouvé aucune eau embouteillée autrement que dans du plastique PET et beaucoup de produits bio le sont aussi. Le tri est primordial oui mais… J’aimerais avoir votre avis.merci

    • Tout à fait d’accord avec vous. J’aborde d’ailleurs le cas du PET dans l’article sur le doggy bag de la Mairie de Paris qui donne le très mauvais exemple : http://wp.me/p1qcOO-1xP Pour l’eau, privilégions le verre ! Même les gourdes en plastique type « Gobilab » sont à éviter. Article à venir sur le plastique garanti sans BPA. A très bientôt !

  4. bonjour,
    j’ai acheté un pot de miel (directement chez le producteur) et j’ai remarqué que, sous le pot en plastique, il y a un triangle fléché mais sans aucun chiffre à l’intérieur…..ce miel a été acheté il y a très longtemps…. (mais le bon miel se conserve des années…. 🙂
    pouvez vous me dire à quoi correspond ce type de plastique ?
    avec mes remerciements
    Martine

  5. Merci Laurent, en fait je me demandais si ce n’était pas le tout début (mon pot date de 2005….), lorsqu’on mettait simplement le symbole, mais qu’on n’avait pas encore sérié les différentes catégories de plastiques. Depuis quand existe cette différenciation des plastiques ? Peut être le sais-tu ?

  6. Bonjour.
    Les bouteilles plastique des eaux sont faites en PET (Polyéthylène Téréphtalate), un matériau barrière qui ne comporte aucun additif et qui fait preuve d’une grande inertie chimique dans l’eau. Elles ne sont en aucun cas classées dans la famille des perturbateurs endocriniens comme le Bisphénol A.
    De plus, la bouteille en PET ne contient pas de phtalate, ce qui a été confirmé par un étude scientifique de l’unité mixte de recherche du CNRS et de l’Université de Bordeaux.
    La bouteille en PET est entièrement recyclable et valorisable : de la bouteille en PET proprement dite, à son bouchon en PEhd (Polyéthylène Haute Densité).

    L’utilisation du PET recyclé dans l’industrie offre un gain de 50 % d’énergie, ce qui permet de réduire d’autant la production de gaz à effet de serre. Le PET est ainsi valorisé et réutilisé plusieurs fois, ce qui en fait actuellement le matériau plastique le plus recyclé au monde. Une valorisation de la matière qui inaugure un cycle d’économie circulaire, où le PET devient une ressource qui peut être recyclé et réutilisé plusieurs fois.

    [1] (Source : Les emballages ménagers de dix marchés de grande consommation. 1997-2009. ADEME, CNE, Eco-Emballages).
    [2] (Source : Les emballages ménagers de dix marchés de grande consommation. 1997-2009. ADEME, CNE, Eco-Emballages).

    • Et vous me permettrez bien sûr de douter du PET.
      Le peu d’absence d’études sur ce type de plastique ne veut pas dire que ce matériau est sain. C’est tout l’intérêt d’ailleurs des grands acteurs de l’industrie du plastique…
      Je vous invite néanmoins à consulter ce lien / http://www.uni-heidelberg.de/press/news/news06/2601antime.html
      Pour ma part, je suis nostalgique des emballages en verre qui ont été progressivement remplacé par les emballages plastiques. Le verre est le matériau le plus noble qu’il soit. Même s’il est plus cher et plus lourd.

  7. Bonjour,
    J’aimerais savoir comment s’appelle, et a quoi sert le ou les cercles gravés sur certains plastiques, avec une flèche au centre désignant un chiffre

  8. Bonjour
    J’ai une petite question concernant l’identification des matériaux dits multicouches:
    Prenons le cas d’une barquette en PP/EVOH/PP. Doit-elle être classée 7 impérativement ou peut-elle être classée 5 ?
    Dans le cas où elle peut être classée 5, y a-t-il une limite minimum pour la quantité/proportion de PP (qui est le matériau majoritaire dans cette structure) ?
    Je crois me rappeler que si le PP représente au moins 95% en poids total de la barquette, alors la barquette peut être classée 5. Est-ce toujours le cas ?
    Dans ce cas pouvez-vous me donner le lien relatif au texte de loi (j’ai cherché mais n’ai pas trouvé).
    Merci d’avance.
    Bien cordialement ;
    Benjamin.

LAISSER UN COMMENTAIRE