Un nouveau gobelet a café jetable qui supprime les couvercles en plastique


Un jeune entrepreneur réinvente totalement le gobelet a café jetable en supprimant les couvercles en plastique.
Appelé « Compleat », ce modèle tout en carton dispose d’un couvercle intégré muni d’un bec.

Compleat, le gobelet en carton sans couvercle

Compleat, le gobelet en carton
Appelé « Compleat », ce gobelet tout en carton dispose d’un couvercle intégré muni d’un bec.

Je prends souvent des cafés aux distributeurs automatiques, et suis régulièrement contrarié par la présence de couvercles en plastique. C’est plutôt hypocrite d’éviter scrupuleusement les gobelets en polystyrène, pour aller ensuite coller une tranche de pétrole sur un gobelet en carton. (Et, oui, je sais que trimballer un mug de voyage règlerait le problème mais ce n’est pas le cas de tout le monde). Heureusement pour moi (et mon éco-karma), un concepteur du nom de Peter Herman a inventé un gobelet jetable plus écologique tout en carton, qui se ferme en se pliant, à la manière des boîtes pour plats à emporter, en formant un bec.

Herman a consacré 2 ans de son temps libre – il est architecte chez Ellenzweig, à Crambridge dans le Massachusetts – et dessiné près de cent prototypes, avant d’arriver à ce produit pliable qu’il a baptisé « Compleat ». La structure est simple. Le corps et les deux rabats intégrés sont faits d’une seule pièce de carton ; le corps est collé sur une base cylindrique. Comme pour tous les gobelets de ce genre, le carton est étanché, mais avec du plastique à base de cellulose pour qu’il reste compostable. Herman s’est associé avec  Daren Bascome, de l’entreprise de graphisme Proverb, pour imprimer des messages sur les trois côtés du gobelet. « Puisqu’un client garde son gobelet à la main pendant 16 minutes en moyenne, le nombre avantageux de faces offre aux détaillants largement plus de chances de faire passer des messages à leurs clients », explique Herman à Co.Design.

De plus, Herman estime que « Compleat » pourrait, à long terme, faire économiser de l’argent aux revendeurs, puisqu’il n’est fait que d’une seule pièce (au lieu des deux habituelles) et s’achète donc chez un seul et même fournisseur. Mais il ajoute que, pour évaluer le « coût de revient du gobelet », il faudra « se rapprocher des fabricants, fournisseurs, et détaillants ». Outre les bénéfices financiers, Herman pense que ce petit gobelet conique favorisera notablement les relations publiques en démontrant l’implication des commerçants dans la protection de l’environnement.

La date de commercialisation du gobelet reste incertaine, a déclaré Herman, qui est en pourparlers avec les fabricants et revendeurs. « Des facteurs essentiels, comme la nécessité de modifier les machines à boissons existantes, ou la discussion de contrats durables entre fabricants, fournisseurs, et détaillants, conditionneront la date de lancement du produit ». Espérons que ce soit réglé rapidement. “Compleat” est le genre de produit courant remanié qui pourrait avoir des répercussions considérables.

Source : Belinda Lanks – Fastcodesign.com

Traduction : Magalli Bruzzo

Contenu récent