La mousse de polystyrène, fin d’un mythe ?

Je dois avouer qu’après la lecture de cet article lu sur le blog de Cascades, je reste dubitatif. Sa vidéo elle, est encore plus explicite. Voyez-vous-même :

Que penser de cette étude au vu de ces/ses résultats qui paraissent tout de même surprenants ?
Le polystyrène expansé vendu par Cascades serait donc (après analyse de son cycle de vie – ACV) l’un des meilleurs compromis pour l’environnement en matière d’emballage alimentaire. Son impact environnemental serait l’un des plus faibles avec la pâte moulée (MP)…

Les bioplastiques (PLA) quant à eux obtiendraient les pires résultats au niveau de leur ACV et seraient par essence nuisibles à l’environnement. On pourrait donc en déduire au vu de cette étude que la gamme Biogo de www.tiltonplastic.com est tout sauf un choix écologique ?

La mousse de polystyrène. La fin d'un mythe ?

Permettez-moi de douter de la façon dont il faut analyser cette étude qui ne date d’ailleurs pas d’aujourd’hui. Je m’étonne aussi du titre et du logo flamboyant (considéré comme marque de commerce apparemment) qui annoncerait le Polystyrène comme un emballage écologique pour les années à venir.

Je retiens tout de même que malgré cette étude, le polystyrène :

  • est issu du pétrole. Une énergie non renouvelable
  • nécessite pour sa fabrication un litre et demi de pétrole pour un mètre cube de volume
  • ne figure pas de manière générale sur la liste des matériaux collectables
  • dégage du pentane à la combustion. Un gaz qui contribue à l’effet de serre
  • met des siècles à se dégrader
  • est mentionné dans des recherches très sérieuses qui attestent qu’il peut lixivier des toxines dans les produits alimentaires. Il est même sur la liste rouge des environnementaux

Alors ? Toujours aussi écologique et bon pour l’environnement le Polystyrène ?
J’ose espérer que les consommateurs ne prendront pas à lettre les résultats de cette étude et prendront le temps de se renseigner avant d’encourager l’emploi de ce matériau d’emballage.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

2 réflexions au sujet de “La mousse de polystyrène, fin d’un mythe ?”

  1. Bonjour,

    L'analyse du cycle de vie environnementale reste l'analyse la plus complète présentement possible en ce qui a trait aux impacts environnementaux d'un produit ou d'un service. On peut effectivement se questionner sur les hypothèses posées, les méthodes d'analyse (IMPACT 2002+) ainsi que sur l'analyse des résultats. Cependant, si ces dernières ont été réalisées avec rigueur, l'étude scientifique devrait primer sur les perceptions.

    Il est clair que ce que nous percevons normalement est en aval de la consommation (gestion en fin de vie) mais ce qui est visible cache aussi souvent un iceberg…

    Ce que je retiens toutefois de cette étude est que le PETE recyclé reste incontestablement le meilleur choix environnemental à ce jour et j'imagine que le XPS aurait certainement un meilleur score que les emballages plastiques principalement fabriqués avec des résines vierges.

    Espérant que mon commentaire ait été utile.

    Cordialement,

     

    Jérémie Forget, ing.jr

    Ingénieur jr. en environnement – Bureau du développement durable

    École de technologie supérieure

    • Merci beaucoup pour ce commentaire Jérémie. Le polystyrène a tellement mauvaise réputation qu’il est difficile de faire comprendre au simple consommateur comme moi 😉 que ce type de matériau reste quand même un choix écologique. Je fais partie de ceux qui restent méfiants. Vos informations en tout cas méritaient d’être partagées !

Les commentaires sont fermés.