Emballage cellulose flexible : 5 solutions pour emballer vos clients

Dans le monde de l'emballage, quand on pense au bois comme matière première, on pense tout de suite au papier et au carton. Mais l’utilisation de la pâte cellulosique ne se limite pas à ces 2 types d'emballage.

L'emballage cellulose flexible, grâce aux techniques modernes, propose désormais de vraies alternatives au plastique et permet d’être utilisé dans des domaines divers. Notamment dans celui de l’agro-alimentaire.

L'emballage cellulose c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, c’est un emballage composé de cellulose. Un biopolymère qui constitue la paroi des cellules végétales dont le bois. A la forme brute, c’est la matière organique la plus importante sur terre.

La cellulose est naturellement biodégradable. Il est possible de la récolter de façon durable lorsqu’elle est associée à une gestion responsable des forêts comme avec la certification FSC. Il est possible aussi de la composter en fin de vie dans en compost de jardin ou industriel.

Emballage cellulose flexible, des possibilités très étendues

Les scientifiques et les ingénieurs maitrisent désormais une grande variété de techniques pour transformer la cellulose dérivée des arbres et les déchets de pâte de bois.

Lorsqu’ils sont décomposés en nanoparticules, les matériaux à base de cellulose peuvent se transformer en matériaux :

  • flexibles
  • imperméables
  • résistants à l’air et à la chaleur
  • très efficients au niveau de l’épaisseur et de la dureté

Grâce à l’exploitation intelligente de ces nanoparticules, il est possible de créer des films alimentaires, des sacs aussi et même des filets !

3 types de nanocellulose

A l’heure actuelle, il existe 3 variétés de nano cellulose :

  • cellulose nano-fibrillée : obtenue par traitement mécanique
  • cellulose nanocristalline : produite par procédé chimique
  • nano cellulose bactérienne : synthétisée par des bactéries

Emballage cellulose flexible et solutions existantes

Voici ci-dessous 5 solutions d'emballage cellulose à disposition des professionnels.

1 – Natureflex

Logo Natureflex

C’est un emballage flexible à base de cellulose qui appartient au groupe Japonais Futamura. Ce n’est pas une innovation française*.

Emballage cellulose - NatureFlex
Ici, le film alimentaire obtenu à partir de la cellulose du bois.
Photo © Film compostable / Natureflex

Ses applications dans le domaine alimentaire et autres sont énormes ! Film alimentaire, sachets, emballage pour tout type de produits.

Emballages cellulose - NatureFlex
Photos © Natureflex

Un emballage écologique et compostable pour :

  • le café
  • les aliments secs
  • barre de céréales ou énergétiques
  • le chocolat en barre ou tablette
  • les fruits et légumes qui ont besoin d’être filmés
  • le pain ou les gâteaux
  • le snacking
  • les sacs à usage unique

J’ai eu l’occasion de l’utiliser sur l’ancien doggy bag « Trop Bon Pour Gaspiller » que je distribuais. Appliqué à un carton kraft plat, cela donnait un emballage compostable (à la norme industrielle) mais nécessitait une certification officielle pour pouvoir l’exploiter. Car le doggy bag était constituée de 2 emballages (carton + film),

Le seul inconvénient que j’ai rencontré avec ce film cellulosique est qu’il se se décollait après une dizaine de mois de l'emballage kraft. Cela rendait donc l'emballage inutilisable mais peut-être que depuis des progrès ont été fait en ce sens pour corriger le problème. J’ajoute que des mauvaises conditions de stockage (dans une atmosphère trop sèche ou trop humide avec des écarts de températures importants) ont sûrement accéléré le décollage du film.

* un fabricant d'emballage français sans scrupule avait voulu me faire croire à l’époque qu’il était l’inventeur de ce film (et le prétend toujours…). Allant même jusqu’à falsifier les documents PDF techniques de Natureflex en y apposant sa propre marque. Du grand n’importe quoi.


2 – Verpackungszentrum (VPZ)

 Verpackungszentrum emballages cellulose

Cette société est située en Autriche. Elle fournit des solutions d'emballage en utilisant des matériaux à base de cellulose . Les algues sont transformées en mousse, les plantes en film alimentaire et le bois en filet. Des concepts innovants qui résultent de la recherche de solutions de haute qualité et respectueuses de l’environnement.

Emballage cellulose - VPZ
Filets à base de cellulose – Photos © Verpackungszentrum

Comme NatureFlex, elle propose principalement des solutions pour l’alimentation telles que la fabrication de filets pour des produits comme les agrumes et les pommes de terre.

Verpackungszentrum VPZ fabrique également des sacs réutilisables à base de cellulose.

Sacs réutilisables à base de cellulose - VPZ
Sacs réutilisables en cellulose – Photos © Verpackungszentrum

3 – Tipa

TIPA - Emballages compostables

TIPA est une autre solution d'emballage cellulose mais qui ne cible pas uniquement le secteur alimentaire. En 2017, la créatrice de mode Stella McCartney a annoncé que sa marque n’utiliserait plus d'emballage en film plastique et a opté pour les emballages flexibles compostables de TIPA ; exemple avec l’enveloppe ci-dessous.

Emballage cellulose chez Stella Mc Cartney
Une enveloppe compostable chez Stella Mc Cartney – Photos © TIPA

Basée en Israël, le fabricant TIPA propose aussi bien des films transparents, métallisés ou colorés.

3 catégories de films compostables proposés.
Photos © TIPA

L’emballage cellulose compostable de TIPA peut être utilisé pour les domaines suivants :

  • alimentation : produits frais ou secs
  • mode : sacs ou emballage pour tout type de vêtement
  • papeterie
Emballages compostables pour vêtements. A base de cellulose.
Emballages compostable de TIPA : du sac refermable au sac pour vêtement.
Photos © TIPA

4 – Nippon Paper Group

Emballage cellulose de Nippon Paper Group

Ce groupe japonais a fait partie des partie des précurseurs en créant son propre laboratoire en 2013. Son but, développer la technologie des nanofibres de cellulose.

Depuis 2017, l’entreprise est en mesure de produire, à grande échelle, de la cellulose nanocristalline.

Tout comme NatureFlex et Verpackungszentrum, l’offre de Nippon Paper Group cible principalement le marché alimentaire ainsi que l’industrie cosmétique.

Emballage cellulose - Nippon Paper Group
Intégration de nano cellulose dans les serviettes et couches. Photos © Nippon Paper Group

Vidéo explicative de la nano cellulose

Vidéo en japonais/anglais.

5 – CelluForce 

CelluForce - Nano cellulose

Cette entreprise propose des matériaux tirant parti de la nanotechnologie cellulosique. Avec une variété de solutions, les produits de la société peuvent améliorer les performances d’autres matériaux organiques tels que l’acide polylactique (PLA).

Photos © CelluForce

Il semble que CelluForce ne soit pas concentrée spécifiquement sur les emballages mais dans les domaines d’applications suivants :

  • pétrole et gaz
  • adhésifs
  • papiers
  • ciment
  • plastiques et composites
  • peintures et revêtements
  • soins personnels
  • soins de santé
  • aliments et boissons
  • électronique

Emballage cellulose, et l’après… ?

Toutes les solutions proposées ci-dessus sont des innovations très intéressantes pour remplacer les emballages plastiques ordinaires et intégrer d’autres matériaux.

Cependant, il n’existe malheureusement pas assez de structures industrielles (en tout cas en France) pour récolter et composter ces emballages dans des sites spécialement prévus à cet effet.

Autre inconvénient majeur, les emballages cellulosiques ne peuvent pas être mélangés à d’autres emballages pour être recyclés. Du coup, ils finissent la plupart du temps dans la même poubelle que les déchets ordinaires.

Quant aux marques, elles ont bien compris que l’utilisation d’un emballage cellulose pour leurs produits a un fort impact positif sur leurs ventes. D’ailleurs, certaines d’entre elles se soucient peu du devenir de l'emballage une fois le produit déballé et consommé.

Souhaitons qu’on donne à moyen terme autant d’importance au compostage qu’au recyclage en développant des sites supplémentaires de compost industriel. Car si les fabricants jouent le jeu en proposant de plus en plus d'emballages écologiques, l’Etat et les collectivités doivent suivre les efforts des professionnels et proposer des solutions en aval. Pour une fin de vie efficiente de ces emballages.