Emballage vert : les consommateurs français prêts à payer plus


75% des français se disent prêts à abandonner les emballages en plastique pour des contenants plus écologiques. Quitte à les payer un peu plus chers !

La feuille de bananier, un emballage vert

Enfin une révolution dans les habitudes des consommateurs ?

Un papetier irlandais, Smurfit Kappa, a lancé une grande étude afin de mieux connaitre les attentes de la population vis à vis des emballages en plastique. Le résultat est très intéressant.
Car aujourd’hui, la majorité des français a développé une forte sensibilité quant au respect de l’environnement.

Force est de constater que l’emballage vert à la côte…

L’emballage vert : des consommateurs de plus en plus attentifs

Et ces consommateurs français font de plus en plus attention au positionnement et aux efforts des marques dans ce domaine. C’est une surprise.

Effectivement, un peu plus de la moitié des personnes sondées (54% exactement) déclarent qu’elles achètent en priorité des produits dont l’impact environnemental a été pris en compte. Les fabricants ont donc une piste sérieuse à explorer et à intégrer dans leur conception des emballages.

On les a aussi interrogés pour savoir quels étaient, selon eux, les objets les plus polluants. Sans hésitation, les Français répondent que ce sont les sacs plastiques suivis par les bouteilles d’eau. Notons qu’en 3ème position arrivent les emballages divers. Par ailleurs, ils ne se trompent pas lorsqu’ils ont l’intuition que leurs poubelles sont remplies à 55% par les emballages (le chiffre exact est de 50%). Enfin, ils sont en très grande majorité (83%), attentifs à la possibilité de recycler le maximum de contenants.

Les emballages en plastique n'ont plus la côte

Assez d’informations sur la gestion des emballages ?

A priori, oui, même si le chiffre n’est pas considérable. En effet, 50% des sondés pensent être suffisamment au courant de l’impact du plastique sur l’environnement. Et 57% d’entre-eux affirment que les indications de recyclage que l’on trouve sur les emballages ménagers sont explicites.

Aussi, les français reconnaissent à 52% que les industriels font un peu plus d’efforts pour ne plus proposer des produits suremballés. Cela confirme que la dimension écologique est mieux prise en compte.

Emballage vert ou pas ?

Emballage vert : vers une nouvelle façon de consommer ?

Probablement. A cette question, les Français semblent vouloir répondre par l’affirmative dans leur grande majorité. Ils sont 87% à vouloir éviter la surenchère en matière d’emballages polluants tandis que 78% des 1004 personnes interrogées durant cette étude pensent qu’un emballage n’est pas obligatoire pour les produits dits alimentaires.

Les français se disent même prêts à dépenser 22 centimes de plus pour des emballages respectueux de l’environnement. Chez les 18/24 ans, ce chiffre monte à 48 centimes.

On remarquera d’ailleurs le succès des épiceries vrac où le client vient avec ses propres contenants réutilisables (boites fillApack en carton, sacs en tissu, bocaux en verre…).

Emballage vert : les français demandeurs

En conclusion, on peut dire que les fabricants ont vraiment intérêt à faire des efforts en matière de respect de l’environnement. Particulièrement dans l’eco-conception des emballages de leurs produits, qu’ils soient alimentaires ou pas. Nous assistons donc en ce moment à un changement profond des habitudes des consommateurs français.

De la production à la vente, l’ensemble de la chaîne doit absolument s’y préparer !

Contenu récent