Les consommateurs américains estiment que ce n’est pas à eux de recycler les emballages.


Les consommateurs américains estiment que ce n'est pas à eux de recycler les emballages.
Les consommateurs américains estiment que ce n’est pas à eux de recycler les emballages.

Malgré la sensibilisation de la population au changement climatique et la médiatisation accrue d’événements internationaux pour l’environnement, tels que Earth Hour et le Jour de la Terre (le 22 avril), le recyclage des emballages relève de la responsabilité des fabricants et non des consommateurs américains, d’après ces derniers, selon une étude publiée le 20 avril.

Une étude publiée le 20 avril par l’analyste américain de la consommation Perception Research Services montre qu’en 2010 le pourcentage de consommateurs qui estimaient être responsables du recyclage des emballages était inférieur à celui de 2009 (38% en 2010 et 42% en 2009).

En outre, l’étude montre que 36% des consommateurs estiment que les emballages respectueux de l’environnement coûtent plus cher que les autres en 2010, alors que la proportion n’était que de 15% en 2009. Le pourcentage d’individus prêts à acheter des produits aux emballages écolos a également décliné, passant de 57% en 2008 à 51% en 2010.

Paradoxalement, alors que seuls 28% des consommateurs ont indiqué qu’il choisiraient des emballages écolos, 48% d’entre eux pensaient que les fabricants devraient en produire davantage.

En 2009, le California Department of Resources and Recycling estimait que les Américains ont jeté 61.155 km de ruban par an. Mis bout à bout, ces rubans pourraient faire le tour de la Terre, avec suffisamment de marge pour un joli noeud.

La conclusion de l’étude est qu’il reste beaucoup de chemin à parcourir pour que les efforts des initiatives internationales telles que le Jour de la Terre parviennent à changer les mentalités. Le Jour de la Terre est le plus grand événement de ce type, puisqu’il attire environ un millard de participants par an. Ce jour-là, le 22 avril, les participants sont invités à s’engager à faire un “geste vert”: conduire moins, recycler davantage ou utiliser moins d’électricité par exemple (www.earthday.org).

Source : https://www.rtl.be/

Contenu récent