La consigne des emballages arrive ! | L' EMBALLAGE ÉCOLOGIQUE

La consigne des emballages arrive !


Il y a de grandes chances de voir la consigne des emballages arriver en France prochainement. Après plus de 25 années d’utilisation de bac jaune, l’entreprise privée CiteoOpens in a new tab. en charge du recyclage des emballages pourrait bien changer radicalement les choses.

Vers une consigne des emballages

Consigne des emballages

Pour commencer, je prends ça plutôt comme une très bonne nouvelle. Et voici les raisons principales qui m’amènent à approuver la méthode.

  • le taux de recyclage en France de certains matériaux comme le plastique est très mauvais : 20%… Ce matériau étant extrêmement polluant, il est donc URGENT de faire croître ce chiffre
  • il est temps de calquer les modèles de consignes de la Finlande ou l’Allemagne. Ces derniers ont fait leur preuve avec de la valeur donnée à chaque emballage rapporté.
  • au travers de la consigne des emballages, il y aussi un message que l’on peut faire passer à tous les citoyens et citoyennes que nous sommes. Dans le mot « Ordure » il y a aussi le mot « Or ». Chaque déchet quel qu’il soit, a de la valeur. Il ne doit pas être systématiquement mis dans la poubelle déchets sans avoir la moindre chance d’être recyclé.

Taux de recyclage des emballages par matériau

Taux de recyclage des emballages par matériau

Recyclage du plastique, pourquoi la France est mauvaise élève ?

Je dirais que c’est aussi bien la faute de l’état que du citoyen.

Recyclage des emballages et responsabilité de l’Etat

Pour nos petites têtes de consommateurs, on nous explique et on nous ressasse qu’il faut recycler nos bouteilles de plastique, nos cartons de lait, nos papiers et nos autres cartons mais le message n’est jamais axé principalement sur TOUS les emballages.

Avec la palme d’or délivrée pour le focus principal sur le recyclage des bouteilles en plastique mais jamais sur les autres types d’emballages : pots de yaourts (alors que des pots ou gobelets en carton existent), barquettes en plastique et plein d’autres emballages destinés à divers secteur (agroalimentaire,  industriel, etc.)
Du coup, une seule direction pour ces emballages n’ayant pas la côte (recyclage) : la poubelle. Hormis quelques départements qui commencent à les traiter après avoir été équipés.
Et quand on sait que les technologies existent désormais pour créer des objets à partir de 100% de plastique recyclé, on se dit qu’il y a un GROS problème quelque part…

Pas assez d’infrastructures pour le recyclage de tous les emballages

L’état est aussi responsable d’avoir négligé pendant des dizaines d’années la mise en place d’infrastructures permettant le recyclage encore une fois de TOUS les emballages. Un comble dans un pays riche ! Actuellement et aux dernières nouvelles, la France fait encore office de mauvais élève. Seulement 25% de la population est concerné par la mise en place de ces récentes infrastructures. On comprend mieux pourquoi ce type de déchets finit à l’enfouissement ou à l’incinération…

Recyclage des emballages et responsabilité du citoyen

Il faut souligner que nous avons nous aussi notre part de responsabilité.

Trop de citoyens n’attachent peu ou pas d’importance au tri des déchets. Je le vois et l’entends tous les jours dans différents lieux : aux espaces de tri, aux collecteurs de déchets et même au travail.

Les exemples ne manquent pas et voici quelques phrase entendues. Parfois il faut mieux se boucher les oreilles.

  • « c’est trop compliqué de trier »
  • « les conteneurs sont trop loins »
  • « j’y comprends rien… »
  • « j’ai d’autres choses plus importantes à faire »
  • « pas envie de me salir les mains »

rahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh…

La poubelle déchets apparaît alors comme un instrument magique. Nous débarrassant ainsi de tous ces encombrants qui ne font qu’occuper de l’espace inutilement dans nos appartements, nos maisons, nos voitures.
Si seulement il était si facile aux déchets de se volatiliser sans faire de mal à dame nature…

Absence de système de consigne des emballages

Un non sens en France alors que je l’ai vu dans d’autres pays d’Europe et même en Amérique du Nord. C’est pourquoi Il était grand temps de se pencher sérieusement sur le sujet et d’étudier rapidement sa mise en place.

Consigne des emballages, la solution ?

La consigne des emballages, une des solutions

Oui et sans aucun doute.

Tous les voyants sont au rouge et le recyclage de nos déchets (emballages ou pas) doit être une priorité. La consigne des emballages est l’un des meilleurs moyens de conscientiser les citoyens sur l’urgence de mieux et bien recycler et de réduire finalement les déchets que nous produisons.
Je n’aborderai pas les autres solutions essentielles également pour la réduction des déchets. Elles sont complémentaires mais ce n’est pas le sujet de l’article.

La société CITEO a donc lancé le 6 juin un appel à une grande concertation pour étudier la consigne pour recyclage. Avec un principe simple : attribuer une valeur faciale à chaque emballage mis le marché.

Emballages consignés sinon sanction au porte-monnaie

Pour récupérer la somme consignée, il faudra donc impérativement rapporter votre emballage dans un automate de déconsignation.

Le leader mondial de la spécialité, le norvégien TomraOpens in a new tab., a de grandes chances de déployer ses machines en France. Voici ci-dessous le principe de fonctionnement en vidéo :

https://youtu.be/7bOCgm3j_5c

Le gros avantage est que si le citoyen/consommateur/contribuable ne les utilise pas, d’autres le feront à sa place et pourront ainsi gagner de l’argent. J’ai connu ça au Canada il y a 10 ans avec les canettes en alu. Et ça marche !

Ainsi, en Finlande ou en Allemagne, un emballage peut être consigné à hauteur de 20 centimes. Le calcul est facile à faire : il y a beaucoup d’argent à récolter. Et il serait totalement stupide de ne pas trier et de récupérer l’argent que l’on vous doit !

Une consigne des emballages étendue à d’autres types d’emballages

Espérons que ce système de consigne des emballages s’étendra à d’autres type d’emballage encore difficile à remettre dans le processus de recyclage tels que les pots de yaourts et barquettes en plastique.

Pour terminer, je vous propose une vidéo intéressante de la société Tomra qui explique la totalité du concept autour de leurs machines de recyclage. Uniquement en anglais, désolé !

  • Tous ces appareils, ces triages des déchets plastiques, c’est bien beau, mais le plus important c’est de pouvoir RECYCLER TOUS LES DÉCHETS PLASTIQUES – SANS EXCEPTION – !!!!!!
    Ce n’est pas plus difficile que ça, le plus important c’est de le vouloir et aux GOUVTS de l’imposer à toutes les régions de France………

  • Il y a hélas beaucoup de gens qui ne trient pas, mélangent tout, déposent des sacs neufs remplis de bouteilles. Régulièrement. Ce n’est pas une consigne qui pourrait les faire changer de comportement…
    Des amendes peut être… Où des agents municipaux pour les ” guider”..

  • Bonjour,
    dommage que votre article ne parle que de la consigne du plastique, car la consigne du verre, en France, fonctionne toujours. Lorsque l’on achète locale, il y a de nombreux producteurs qui récupèrent les bouteilles (cf. les bouteilles de jus de pommes et de cidre en Bretagne). Plutôt que de chercher des solutions extérieurs, en Alsace la consigne du verre demeure toujours aussi florissante : https://www.francetvinfo.fr/france/grand-est/bas-rhin/alsace-le-succes-de-la-consigne-de-bouteilles-en-verre_2643384.html
    CITEO sent que le vent tourne, que les citoyens veulent faire des petits gestes éco-citoyens dans leur quotidien… et qu’il y a de l’argent à se faire en se lançant dans la bataille du Greenwashing !
    Egalement, je trouve ça dommage de valoriser le plastique issus de la pétrochimie, alors qu’une bouteille lavée plus de 20 fois est beaucoup moins pua,te et rentable qu’une bouteille en plastique (même recyclée, car il faut du pétrole pour transporter/ramasser les bouteilles, faire fonctionner les machines, réinjecter du nouveau plastique [les bouteilles recyclées, de part la technologie nécessaire, pour l’instant n’ingère que 27 % de plastique au maximum dans une nouvelle bouteille]… !
    Bonne continuation pour votre site,
    cordialement

    • Bonjour,
      Merci pour votre commentaire et votre point de vue. L’article aborde bien sûr le problème du recyclage du plastique et de la possibilité de le consigner.
      Mais si vous regardez les vidéos, vous verrez également que la consigne des bouteilles de verre est également mise en avant lors du tri des emballages 😉 Laurent.

  • Bonjour,
    Puisque les consommateurs trient si peu, il faut les toucher au porte-monnaie. Ça fonctionne mieux en général. C’est juste dommage d’en arriver là…

    Je souhaite ici partager mon expérience personnelle. Avant, j’habitais dans l’agglomération rouennaise. Nous avons eu le plan “Jeter utile” : pendant quelques années, on nous a rabâché les consignes de tri. C’était répété dans toutes les publications de l’agglomération, avec des reportages montrant le recyclage etc. Je pense que cela a eu du bon, à force. Aujourd’hui, tous mes amis rouennais font attention à trier leurs déchets, et en particulier les plastiques.

    Quand je suis arrivée en Île de France, j’ai été surprise de voir comme c’était différent. J’habite dans une banlieue ni très riche, ni défavorisée. Tous les jours, je vois les gens jeter… par terre. Et quand je regarde les poubelles de mon immeuble, tout est mélangé. Selon moi, cela tient à deux choses : d’une part, les pouvoirs publics locaux qui n’ont pas fait les efforts de sensibilisation nécessaires ; et d’autre part, les gens manquent de sens civique, et s’en fichent.

    Aussi, je ne suis pas surprise quand le lis dans la presse que l’Île de France recycle peu, comparé aux autres régions françaises. (Exemple ici : https://www.bfmtv.com/planete/recyclage-cher-et-peu-efficace-l-ile-de-france-epinglee-pour-sa-gestion-des-dechets-1099742.html )

    J’ai tenté d’alerter un élu local sur ce sujet, mais en vain.

    Alors, bienvenue aux consignes ! Si cela pouvait aider à sensibiliser…

    J’ai vu ce système en Allemagne, cela semble bien fonctionner.

    • Bonjour, vous avez bien raison qu’il faut toucher au porte-monnaie, mais pas seulement aux personnes, aussi à ceux qui gèrent tous ces déchets car le tri c’est bien beau mais une fois ces déchets triés où vont-ils ?? qu’en fait-on ?? les verres, les plastiques, le papier, sont bien triés mais son-ils TOUS RECYCLÉS, ou font-ils partie de tous ces déchets que l’on trouve dans les mers, les océans, les forêts, etc. etc. ???? tant que le gouvt ne dicte pas une voie (obligatoire pour TOUT LE MONDE, MAIRIES ET RÉGIONS COMPRISES), à suivre sous peine d’amendes, le problème restera tel quel et même empirant de plus en plus……..

  • Contenu récent

    >