La nouveauté chez KFC pour donner + de calories : des tasses désormais comestibles… – L’EMBALLAGE ÉCOLOGIQUE

La nouveauté chez KFC pour donner + de calories : des tasses désormais comestibles…


KFC - Ses tasses comestibles.
© Crédits photo : KFC

Dans les mois à suivre, les consommateurs chez KFCOpens in a new tab. pourront consommer aussi bien le café que sa tasse. Eh oui, le grand spécialiste américain de fast-food révélait il y a peu que bientôt ses tasses de café seraient constituées de chocolat blanc ayant la propriété de ne pas fondre avec la chaleur. S’agit-il ici d’une nouveauté utile ? Béatrice de Reynal, nutritionniste explique si oui ou non, ceci peut porter atteinte à la santé.

En substance, les nouveaux récipients de café seront faits de chocolat blanc mais aussi de biscuit recouvert de papier sucre. On comprend donc qu’ils n’apportent aucun plus à la qualité nutritionnelle et écologiquement parlant, il n’y a également pas grand avantage.

Rien à craindre sur le plan sanitaire

Tasses comestibles KFC
© Crédits photos : KFC

Il est vrai que c’est du chocolat qui constituera les nouvelles tasses mais il s’agit de la variété blanche fabriquée de telle manière à ne pas fondre au chaud et qui diffère totalement du chocolat courant. Donc, on ne conseillerait certainement pas un supplément de cent calories ; mais on ne peut non plus prétendre que ces nouvelles tasses sont nuisibles à la santé.

Déjà, il faut constater que la gaufrette sera façonnée de manière à être très dure. Alors, l’abus de consommation ne serait pas au programme. En plus, il y a de fortes chances que ce chocolat n’ait pas un goût exceptionnellement affriolant.

En fait, c’est plutôt la marque qui en tire essentiellement deux profits à savoir :

  • économiser sur les frais de fabrication d’emballages dont la chaîne fait usage en grande quantité ;
  • favoriser le marketing en incitant les personnes à acheter le café avec chocolat comme bonus.

Une nouveauté pas si révolutionnaire

Il faut, en effet, se rappeler que d’autres entités et entreprises alimentaires ont déjà eu à fabriquer des emballages comestibles pour leurs produits. A titre illustratif, Croc’ InOpens in a new tab. avait déjà utilisé les mêmes éléments dont le biscuit et le chocolat pour mettre sur pied des cuillères à café qu’on pouvait manger. Et ceci, il y a juste quelques années. On ne peut donc prétendre que KFC a procédé à une innovation en tant que tel.

Néanmoins, l’idée de fabriquer des emballages de ce genre ne saurait être réprimée ; c’est même à encourager. Les packagings habituels sont faits de plastiques dont une matière prépondérante est le polystyrène. Il a été établi que cet élément est nocif pour la santé. En particulier, lorsque ces plastiques sont réutilisés ou sont introduits dans la micro-onde, ils peuvent représenter un véritable danger. Les éléments qui composent le plastique peuvent porter atteinte au bien-être sur une longue période d’autant plus qu’ils libèrent des substances toxiques telles que le bisphénol A.

Il ne reste pas moins que KFC est à blâmer sur le fait que sa réelle préoccupation a trait avec le marketing et non le souci d’innovation sanitaire. Le biscuit et le chocolat sont connus pour contenir du sucre et du gras. Ils ne sont donc pas réellement indispensables.

Et il suffit de se référer à d’autres réelles innovations qui présentent une utilité beaucoup plus prononcée. Citons ces emballages fabriqués avec du bambou, du maïs ou de la canne à sucre. On les présente comme les « emballages vertsOpens in a new tab. » et ils présentent clairement un intérêt écologique puisqu’ils sont complètement recyclables (même s’ils ne sont pas comestibles).

Contenu récent