Un nouveau matériau biodégradable concurrence le plastique.


L'entreprise Roidec India Chemicals
L’entreprise Roidec India Chemicals à l’origine du “Roithane”

L’entreprise indienne Roidec India Chemicals a créé le « roithane », un matériau alternatif au plastique et respectueux de l’environnement.

A l’heure où le plastique est omniprésent dans nos modes de vie, avec toutes les répercussions écologiques néfastes que cela suppose, l’entreprise indienne Roidec India Chemicals a créé le « roithane », un matériau alternatif respectueux de l’environnement. « C’est la première fois au monde qu’une telle substance est développée et elle va faire du plastique un matériau du passé », soutien son PDG, Anumod Gagan Sharma, qui fait valoir que la trouvaille, fabriquée à partir d’huiles végétales, est 100 % biodégradable, sans composés organiques volatils (COV), le tout sans rien perdre en flexibilité ni en légèreté.

Obtenue au terme de sept années de recherche, le roithane fait désormais l’objet de négociations en vue d’un partenariat avec Nestlé, le géant suisse de l’agroalimentaire. Une étape potentiellement décisive en vue de son déploiement à l’échelle planétaire et d’une authentique révolution en matière de conditionnement des aliments, sa fabrication ne sollicitant en effet aucun métal lourd, en plus de se conformer aux exigences de sécurité sanitaire concernant les emballages.

Roithane - Emballage écologiqueDans la mesure où 40 % du plastique utilisé dans le monde entre dans la production des packaging que l’on retrouve ensuite dans les rayons des magasins, on peut comprendre l’optimisme du patron. D’autant que si le roithane n’est pas aussi bon marché que son tout-puissant aîné – ses coûts de production sont 50 % plus élevés que ceux du plastique -, son caractère biodégradable exclut de facto les coûts liés au recyclage. Un argument de poids étant donné que le retraitement suppose des investissements conséquents et qui, espérons-le, amènera d’autres entreprises à entamer des discussions avec Roidec India Chemicals.

Dans le même temps, le groupe n’a pas caché sa volonté d’utiliser « son » roithane à d’autres fins que le conditionnement des aliments, la fabrication de récipients et de bouteille notamment. En attendant, il présente une capacité de production journalière de 25 tonnes qui lui autorise à ouvrir prochainement une nouvelle unité à Baroda, dans le nord-ouest de l’Inde.

La belle aventure se poursuit…

Source : https://www.zegreenweb.com/

Contenu récent