Recyclage : le hors domicile, un gisement ignoré…


Gobelets en plastique

Quelque 110 000 tonnes d'emballages de boisson ne sont pas collectées chaque année.

Le constat est sans appel : les emballages de boissons consommées en "hors domicile" sont peu ou pas recyclés. Canibal, qui a développé un collecteur de bouteilles, canettes et gobelets, révèle les résultats d’une étude Gira Food Services inédite, réalisée pour le compte d'Eco-Emballages.

22 millions de boissons sont ainsi consommées chaque jour. Et le bilan de la collecte des emballages dans ce secteur montre que 8 milliards d’entre eux ne sont pas exploités. De fait, 1,3 milliard de canettes, 1,7 milliard de bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) et 5 milliards de gobelets en plastique ou en carton sont peu ou pas collectés. Cela représente 110 000 tonnes de matières premières, « soit l’équivalent des économies à la source prônées par Eco-Emballages de 2012 à 2017 dans le cadre de l’objectif de 75% d’emballages recyclés », commente Canibal dans un communiqué.

La jeune société en profite pour rappeler l’intérêt de son collecteur, « la seule solution qui permette de combiner la collecte des trois emballages boissons hors domicile les plus courants, l’éducation de l’utilisateur et la valorisation de la démarche RSE de l’entreprise.

Grâce à ce concept unique, Canibal propose à ses clients à la fois une solution de gestion de leurs déchets d’emballages boissons, et la garantie du recyclage à travers un cycle vertueux, visible et prouvé », explique Stéphane Marrapodi, confondateur de Canibal, dans le communiqué. Dans le cadre de son nouvel agrément 2012-2016, Eco-Emballages intègre la consommation hors domicile dans son périmètre des emballages ménagers.

L'emballage écologique parlait déjà du concept Canibal au mois de mai 2012 dans cet article !

Source : Emballages Magazine

Articles récents